Connect with us

Dépendance

La Sécurité sociale déploie un large dispositif de soutien à destination de ses salariés proches aidants

Publié

le

Dans un contexte où le nombre d’aidants en France est estimé à 11 millions, et à environ 1 actif sur 5,
la Sécurité sociale actionne de nouveaux droits au bénéfice de ses salariés proches aidants, pour une durée initiale de 3 ans.
L’objectif est de sensibiliser et d’accompagner tous les salariés aidants, à travers une palette de dispositifs,
portée par l’employeur et financée par la Caisse de prévoyance du personnel de la Sécurité sociale et assimilés (Capssa),
pour une meilleure articulation entre vie privée et vie professionnelle au quotidien.


SOURCES
SILVER ECO


Aider à prendre conscience de son statut d’aidant

Les difficultés auxquelles sont confrontés les aidants sont notamment liées à la méconnaissance de ce statut et des aides existantes.
En France, on estime que près d’un aidant sur deux n’a pas conscience de son statut.

Un test d’autodiagnostic est mis à disposition des collaborateurs pour les aider à se reconnaitre en tant qu’aidant et les inciter à activer les droits et aides à disposition.

L’objectif est également d’aider les personnes concernées à dépasser une éventuelle appréhension à évoquer leur situation d’aidant dans un cadre professionnel.
Une campagne de communication interne sera mise en œuvre en parallèle au déploiement du dispositif pour mettre le sujet en visibilité.
Elle sera accompagnée dans un deuxième temps par un volet de sensibilisation à destination des RH des organismes.

Des solutions et mesures concrètes pour les salariés aidants

Afin d’accompagner au mieux les salariés proches aidants, de nombreux outils sont mis à disposition.
Ces solutions permettent à la fois de les soutenir et de leur proposer des temps de répit afin de leur assurer une meilleure qualité de vie.

L’accès au conseil et à l’orientation des salariés proches aidants se décline également avec :

  • Deux portails digitaux d’informations et d’échanges
    –  l’un à destination des salariés et
    – l’autre pour les RH et managers
    +> viennent enrichir le dispositif.
  • Une ligne téléphonique est ouverte 7j/7 et 24h/24 pour ceux qui en ressentent le besoin.
    Un chargé d’assistance permet d’orienter les salariés aidants vers les prestations existantes et/ou les interlocuteurs adaptés.

Pour les salariés aidants les plus impactés, le dispositif prévoit un panier de prestations de service
– qui se décline sous deux niveaux selon la mobilisation du proche aidant.

Dans ce panier sont inclus notamment
– la possibilité d’avoir recours à un auxiliaire de vie,
– le fait de disposer de livraisons de courses ou de bénéficier de portages de repas, de gardes d’enfant, d’aide au répit…

Un guide pratique, qui détaille les différents droits et structures d’accompagnement extérieur, est également mis à disposition des collaborateurs.

En complément des mesures prises en charge par l’employeur pour soutenir les aidants les plus mobilisés – aménagement possible des conditions de travail, versement d’un complément de rémunération aux salariés bénéficiaires des congés légaux d’aidants – la Capssa financera tout le dispositif à hauteur maximum de 3 % des cotisations encaissées.

 

 

Poursuivre la lecture
Pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles les plus lus